GEISER agro.com ag
Winkelweg 5 · CH-3422 Rüdtligen-Alchenflüh · Tel. +41 58 252 11 11 · info__at__geiser-agro.com

Histoires Histoires

Des histoires où il est question de pomme

Newton Apfel

Willhelm Tell

Schneewittchen Apfel

Longtemps la pomme a été symbole de richesse, séduction et pouvoir. Il n’est donc pas étonnant qu’elle joue un rôle prépondérant dans nombre d’histoires: le fruit défendu du Paradis terrestre, le prix de la plus belle femme, la pomme de discorde, la fatale pomme empoisonnée des contes ou la pomme d’or conférant l’immortalité de la mythologie grecque.


Nous avons rassemblé quelques histoires qui tournent autour de ce fruit légendaire.


La découverte de la gravitation (attraction terrestre)
Isaac Newton, physicien, astronome et philosophe anglais découvrit la loi universelle de la gravitation alors qu’il faisait une sieste sous un pommier et qu’une pomme lui tomba sur la tête. C’est du moins ce que rapporte Henry Pemberton 1728 dans sa biographie de Newton "A View of Sir Isaac Newton's Philosophy".  Peu importe que cette histoire soit vraie ou pas. Elle est en tout cas suffisamment frappante et vivante pour illustrer l’effet de la gravitation.

Guillaume Tell – la flèche placée en pleine pomme
Presque tout Suisse connaît la célèbre pièce « Guillaume Tell » de Friedrich Schiller et sa scène la plus célèbre: avec son arbalète le chasseur Guillaume Tell tire et transperce la pomme placée sur la tête de son fils Walter. Et pourquoi donc ? La pièce dramatique de Schiller décrit le combat pour la liberté des Suisses des cantons d’Uri, Schwyz et Unterwald contre la domination tyrannique des baillis de l’Empereur au 14ème siècle.
Le fameux tir de la pomme s’est passé alors que le bailli Gessler avait fixé sur une perche un chapeau que chaque passant devait saluer. C’était pour bien manifester sa revendication du pouvoir. Quand Guillaume Tell et son fils Walter refusèrent de saluer le chapeau, le tyran Gessler obligea Guillaume Tell à tirer la pomme placée sur la tête de son fils. Guillaume Tell réussit à transpercer la pomme sans blesser son fils. Malgré cet acte de bravoure, Tell fut arrêté car il avait avoué tout de go qu’il aurait abattu Gessler avec la deuxième flèche qu’il tenait dans son carquois si son fils chéri avait été blessé dans l’aventure.

La « Grosse Pomme »
«Grosse Pomme», en anglais « Big Apple » est une localité de l’état de New York sur la Hudson River aux USA. C’est un nom étrange pour une ville, mentionnée pour la première fois en 1909 dans le livre d’Edward S. Martins "The Wayfarer in New York" ("Le voyageur dans New York"). La «Grosse Pomme» c’était New York, car cette ville recevait une part excessive du jus national c. à d. des richesses. Jusqu’au milieu du 20ème siècle, cette représentation connut un grand succès et fut propagée sur les champs de courses et dans le monde du jazz. Aujourd’hui "Big Apple" est devenu un sobriquet international qu’utilisent volontiers les new-yorkais eux-mêmes.

L’ordinateur Apple
Comment en est-on venu à nommer "Apple" la firme du célèbre fabricant d’ordinateurs ? Personne ne le sait avec certitude. En l’honneur des Beatles qui fondèrent en 1968 la marque Apple Records pour labelliser leurs disques?  Parce que les fondateurs de la firme Steve Jobs et Steve Wozniak avaient projeté d’être placés avant Atari, leur ancien employeur, sur l’annuaire téléphonique ? Ou tout simplement parce que la pomme était le fruit favori de Steve Jobs au moment où il cherchait un nom pour sa firme et que personne n’en trouva de meilleur? Cela fait beaucoup de théories. La seule certitude: c’est "Apple" qui s’imposa.
Le premier logo était plutôt un tableau qui montrait Isaac Newton sous le pommier. Mais il comportait trop de détails difficiles à imprimer sur les brochures et peu reconnaissables sur les écrans. Il fut abandonné. C’est le designer Rob Janoff qui projeta en 1979 le logo encore en usage aujourd’hui: la pomme croquée. La morsure dans la pomme (en anglais : bite) était une allusion à "byte", l’unité de mesure utilisée en informatique; il devait symboliser le progrès des connaissances: une morsure dans le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Jusqu’en 1997 le logo avait les couleurs de l’arc-en-ciel ; aujourd’hui il est monocolore.

La pomme qui reste en travers de la gorge
Le fruit défendu du paradis terrestre ne porte pas de nom dans la Bible. Ce n’est que sur la base d’interprétations plus tardives qu’on assimila le fruit de la connaissance à une pomme. Le morceau du fruit défendu qu’avala Adam lui resta au travers de la gorge: de là l’expression la pomme d’Adam. Anatomiquement, la pomme d’Adam est un morceau de cartilage thyroïdien saillant du larynx. Il n’est visible que chez les hommes (mâles), qui voient leur larynx grossir au moment de la puberté et produire une voix plus grave.

Pomme porte-bonheur et Pomme de malheur
La pomme se rencontre dans beaucoup de contes, notamment dans l’histoire de Blanche-Neige, dont la méchante belle-mère empoisonna le côté rouge d’une pomme, qu’elle tendit à la belle jeune fille dans le dessein de la faire mourir. L’histoire de Saint Nicolas est aussi étroitement associée à la pomme. Le saint évêque est souvent représenté avec 3 pommes d’or, car, selon la légende, au temps de Noël  il traversait sous un déguisement la ville de Myre et déposait des pommes et des noix dorées devant les chaumières des pauvres.
Dans beaucoup de régions allemandes, il était autrefois d’usage de manger une pomme à la veillée de Noël. Cette pomme devait apporter bonheur durant la nouvelle année. En Westphalie, c’était la coutume d’offrir des pommes ; elles devaient être consommées immédiatement, car c’était ainsi qu’on s’attirait la richesse pour la nouvelle année.

Contact Contact

Benno Amiet
Responsable du secteur fruits de table

Tél. +41 58 252 12 03
b.amiet(at)geiser-agro.com